[Intervention] Vive les premiers contrats de territoire!

[Intervention] Vive les premiers contrats de territoire!
[Intervention] Vive les premiers contrats de territoire!

Suite au vote des premiers contrats de territoire par la Nouvelle-Aquitaine, intervention de Jean-Louis Pagès

 

Après avoir et travaillé d’arrache pied pendant des mois , et parfois dans un environnement difficile, les conseillers de la majorité dont font partie les élus écologistes peuvent avoir la satisfaction de nous montrer le résultat de leur travail: la nouvelle aquitaine existe avec ses politiques sectorielles et règlements au service de ses compétences de droit.

L’ élu de territoire est une innovation à porter au crédit de l’ancienne Région Poitou-Charentes, et adoptée par la Nouvelle-Aquitaine, ce qui montre bien que nous avons décidé de retenir le meilleur des politiques des anciennes régions : concertation large pour déterminer objectifs, enjeux , projets, fiches actions du devenir élaboré avec les élus des EPCI, les acteurs associatifs, les entrepreneurs à l’occasion de tables rondes participatives après réalisation d’un solide diagnostic local.  Les services de la Datar, notre collègue élue Reine Marie Waszak qui a pris l’initiative de tester les propositions méthodologiques préconisées, et le Vice-Président Gérard VanDenBroucke  auront essuyé quelques questions directes sur la pertinence des territoires de contractualisation proposées, sur le montant des enveloppes disponibles…

Mais cela avance, et la lecture des contrats offre une telle richesse d’initiatives, une telle appétence pour des innovations sociales, de modes de production, de perceptions originales sur les ressources naturelles ou humaines, que nous ne pouvons douter que les territoires en construction sauront s’enrichir de ces exemples.

Nous , écologistes sommes convaincus que la rencontre des acteurs d’un territoire, la libre circulation des idées, la confrontation des points de vue font la réussite des territoires. Nous nous enthousiasmons pour les nombreux projets liés à l’agriculture biologique, aux circuits courts, silver économie humaniste, tourisme responsable….

Le grand écueil était de céder aux agendas particuliers d’élus locaux et de les conforter dans des visions à contre-courant d’une nécessaire politique environnementale lucide et courageuse.  Sur le territoire de Pau, nous avons lu avec consternation la volonté liminaire d’affirmer son leadership en génie pétrolier, ambition relevant plus de l’ère pétrolière désormais révolue.  C’est d’autant plus désolant que le calendrier des actions détaillées présentées par Frédérique Espagnac est tout à fait positif aux yeux des écologistes : de la légumerie aux aménagements de voies cyclables, ces projets ne semblent pas confirmer cette intention d’industrialisation pétrolière affichée.  Ce n’est pas un détail, et, Monsieur le Président, vous avez déclaré que le diable est dans les détails, pour notre part nous savons que  si l’enfer est peut-être pavé de bonnes intentions, le paradis ne l’est sûrement pas de mauvaises.

La politique contractuelle territoriale régionale , celle qui se partage, et que l’écologie politique défend, avec une participation citoyenne aux projets est une nécessité démocratique pour recouvrer une perspective commune dont de trop nombreux territoires doutent et qui l’expriment au fil des rendez-vous électoraux. On se félicite de voir, en Val de Saintonge, Françoise Mesnard nous proposer une vision globale d’un territoire qui prend en compte le bien-vivre des habitants et la transversalité des problématiques. Ou encore sur Vézere-Auvezere, Pascal Cavitte en Corrèze mettre en avant la coopération des acteurs locaux.

Notre plus grande preuve de loyauté envers la majorité, c’est d’être prévisible pour garder le cap écologique que nous fixe le rapport Acclimaterra, et en étant fidèle à nos convictions nous le restons à la majorité dont nous faisons partie en tant qu’écologistes, vous comprendrez donc que moyennant cette restriction paloise, nous votons cette délibération.

Ajouter un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont renseignés d'une *

Ne ratez aucune nouvelle de vos élus régionaux !

souscrire à la newsletter

Pour contacter vos élus :

Léonore Moncond'huy : leonore.moncond-huy@laregion-alpc.fr


Thierry Perreau : thierry.perreau@laregion-alpc.fr

logo-EELV1

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux