Le lycée Nelson-Mandela en pointe contre le décrochage

Nouvelle République du 12/09/2017

Le rectorat et la Nouvelle-Aquitaine main dans la main pour vaincre le décrochage. Nelson-Mandela a été choisi comme établissement expérimentateur.

 Anne Bisagni-Faure, rectrice avec Jean-Louis Nembrini, vice-président de la région sous le regard de Léonore Moncond'hui, conseillère régionale et de François Blanchard. - Anne Bisagni-Faure, rectrice avec Jean-Louis Nembrini, vice-président de la région sous le regard de Léonore Moncond'hui, conseillère régionale et de François Blanchard.

Anne Bisagni-Faure, rectrice avec Jean-Louis Nembrini, Vice-président de la région sous le regard de Léonore Moncond’huy, conseillère régionale et de François Blanchard.

Plus de 5.000 décrocheurs identifiés en 2016 dans l’académie (les quatre départements de l’ex-Poitou-Charentes). Le repérage effectué en milieu scolaire et hors milieu scolaire permet d’avancer que sur les 5.000 personnes, « 60 % (*) sont en mesure de bénéficier d’un accompagnement », assure la rectrice, Anne Bisagni-Faure. Sur les 60 %, 500 d’entre eux reprennent un parcours sous statut scolaire. La reprise d’apprentissage s’inscrit également dans ce cadre réglementé. « Personne ne doit rester sur le chemin », prône Anne Bisagni-Faure.

«  Vous assouplissez, vous amenez à la réussite  »

La région Nouvelle-Aquitaine s’engage également dans cette bataille. La semaine dernière, Jean-Louis Nembrini, vice-président de la région Nouvelle-Aquitaine, et Anne Bisagni-Faure unis dans l’effort, main dans la main, ont montré leur volonté d’agir ensemble pour obtenir la réussite des élèves. De tous les élèves. En organisant une réunion commune au lycée polyvalent Nelson-Mandela à Poitiers.
En s’adressant à la communauté éducative en général et aux enseignants en particulier, l’élu régional leur a déclaré, de manière un peu provocatrice, qu’ils « portaient la révolution du système », « vous assouplissez, vous amenez à la réussite ». La réponse n’a pas tardé à fuser dans la bouche d’un enseignant : « On ne peut pas faire la révolution avec 36 élèves par classe. » Mais là n’était pas le sujet dans ce lycée poitevin.
Anne Bisagni-Faure a insisté pour dire l’importance des dispositifs installés l’année passée dans cet établissement qui ont porté leurs fruits. « Sur les soixante redoublants dont une cinquantaine en classe de terminale, nous avons raccroché 70 à 80 % des élèves », a relayé le proviseur du lycée Mandela reconnaissant que « le dispositif a contribué à aller chercher des élèves qui n’auraient pas eu l’idée de redoubler, des jeunes qui n’arrivaient pas à se projeter. »
Un travail à la carte, « du cousu main, une individualisation des parcours », s’est félicitée la rectrice. La possibilité pour un élève, qui a échoué au bac, de se réinscrire dans le même lycée tout en ayant une personnalisation des parcours en tenant compte des notes obtenu au bac, devient réalité. Comme de lui proposer de ne pas suivre l’ensemble des cours. « Dans l’académie, j’ai souhaité que cinq lycées professionnels (2), dont Nelson-Mandela, soient expérimentateurs pour quelque chose de supplémentaires », a annoncé la représentante de l’Éducation nationale. Ajoutant : « Les équipes éducatives seront accompagnées par les inspecteurs », « et que l’on identifie les possibilités, à titre expérimental, d’aller suivre des temps de cours en BTS alors qu’on n’a pas encore le bac, de faire une immersion en milieu professionnel. »
Bref, ce sera du cas par cas. Les inspecteurs vont particulièrement suivre ces cinq lycées avec un bilan prévu à « la fin de l’année » pour déterminer « si on a progressé dans la réinscription » des décrocheurs potentiels.

(1) Chiffre croissant voilà encore quelques années, il était à 20 % (2). LP de Sillac à Angoulême (16) ; LP Rompsay à La Rochelle (17) ; LPo Louis-Audouin Dubreuil à Saint-Jean d’Angely (17) ; LP Paul Guérin à Niort (79) ; LPo Nelson Mandela à Poitiers (86).

Didier Monteil

Ajouter un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont renseignés d'une *

Ne ratez aucune nouvelle de vos élus régionaux !

souscrire à la newsletter

Pour contacter vos élus :

Léonore Moncond'huy : leonore.moncond-huy@laregion-alpc.fr


Thierry Perreau : thierry.perreau@laregion-alpc.fr

logo-EELV1

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux