« Geler les emplois aidés serait une grave erreur qui ne pourrait que conduire à l’aggravation du plan social invisible que vit déjà le secteur associatif. »

« Geler les emplois aidés serait une grave erreur qui ne pourrait que conduire à l’aggravation du plan social invisible que vit déjà le secteur associatif. »
« Geler les emplois aidés serait une grave erreur qui ne pourrait que conduire à l’aggravation du plan social invisible que vit déjà le secteur associatif. »

Dans La Nouvelle République , 25/08/2017

La phrase

Léonore Moncond’huy, conseillère régionale écologiste Nouvelle-Aquitaine, déléguée à la vie associative et au volontariat, a réagi hier aux incertitudes qui pèsent sur les contrats aidés. « Les associations employeuses sont le socle de la cohésion sociale dans de nombreux territoires, et assurent souvent des missions de service public, en particulier dans les zones péri-urbaines ou rurales les plus délaissées par la centralisation de l’administration », alerte-t-elle. Le groupe écologiste à la Région estime que les annonces gouvernementales démontrent « malheureusement la profonde méconnaissance du gouvernement de la situation du tissu associatif en France » et propose que soit inscrite en urgence à l’ordre du jour de la prochaine conférence territoriale de l’action publique la question de la vie associative.

Ajouter un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont renseignés d'une *

Ne ratez aucune nouvelle de vos élus régionaux !

souscrire à la newsletter

Pour contacter vos élus :

Léonore Moncond'huy : leonore.moncond-huy@laregion-alpc.fr


Thierry Perreau : thierry.perreau@laregion-alpc.fr

logo-EELV1

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux