La Nouvelle-Aquitaine se met au vert

La Nouvelle-Aquitaine se met au vert
La Nouvelle-Aquitaine se met au vert

Le conseil régional a approuvé plusieurs rapports chers aux écologistes de la majorité, lundi et mardi. Certains ont même fait l’unanimité.

 Soucieux de manifester symboliquement leur hostilité aux projets de lignes ferroviaires à grande vitesse, les écologistes ont failli faire échouer l’adoption du chapitre Transports du budget supplémentaire, lundi, au conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. Le cafouillage sur la consigne de vote du groupe rappelle que les élus EE-LV sont des partenaires exigeants au sein de la majorité de gauche. Il ne doit pas faire oublier que les sujets chers aux écologistes ont alimenté les débats pendant deux jours ni que plusieurs rapports portés par leurs représentants ont été votés.

Un pacte d’ambition régionale pour l’agriculture biologique a ainsi été approuvé pour encourager le développement de l’ensemble de la filière et parvenir à 20 % de culture bio dans dix ans. Sans le groupe MoDem qui juge ce programme « discriminant pour l’agriculture traditionnelle en crise », ni le groupe UDI qui dénonce un pacte « pour l’agriculture écologiste » en défendant l’usage des entrants chimiques.

«  Au cœur d’une stratégie  »

« C’est justement parce qu’elle est traditionnelle que l’agriculture est en crise ! », s’agace Alain Rousset. Le président PS met en avant le développement économique du secteur, la demande des consommateurs et les questions de santé publique. Même le FN approuve.
Hier, un plan régional d’actions en faveur des pollinisateurs a carrément fait l’unanimité dans l’hémicycle en plein débat sur l’interdiction des néonicotinoïdes tueurs d’abeilles. Le président s’en félicite. « Nous sommes vraiment au cœur d’une stratégie », dit-il en citant l’agence de la biodiversité et les nouveaux itinéraires cyclables. Un rapport sur la transition énergétique figurait aussi à l’ordre du jour, ainsi qu’un partenariat avec l’Agence de l’environnement, l’élaboration d’un plan régional Santé Environnement et la création d’un parc naturel dans le Médoc. Autant de sujets autrement moins polémiques que le TGV.

Baptiste Bize

Ajouter un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont renseignés d'une *

Ne ratez aucune nouvelle de vos élus régionaux !

souscrire à la newsletter

Pour contacter vos élus :

Léonore Moncond'huy : leonore.moncond-huy@laregion-alpc.fr


Thierry Perreau : thierry.perreau@laregion-alpc.fr

logo-EELV1

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux