Nicolas Thierry démontre que des élus écologistes aux manettes, ça se voit!

Focus sur les bonnes nouvelles de la Commission Permanente du lundi 21 novembre par notre collègue Vice-Président à l’Environnement et la Biodiversité Nicolas Thierry.

Nicolas Thierry, Vice-Président à l'Environnement et la Biodiversité

Nicolas Thierry, Vice-Président à l’Environnement et la Biodiversité

« A l’occasion de la Commission Permanente de la Région Nouvelle-Aquitaine, qui s’est déroulée à Limoges, plus de 3 millions d’euros ont été votés en faveur de l’environnement et de la biodiversité.

4 dossiers emblématiques (parmi plusieurs dizaines votés à la Commission Permanente)
– L’ex Aquitaine était une des seules régions de France où l’inventaire de la flore sauvage n’avait pas été réalisé. Le retard va donc être comblé d’ici 2019 grâce au soutien que le Région va apporter au Conservatoire Botanique National Sud Atlantique. Ces données sont fondamentales pour mener ensuite des politiques de préservation efficace


– Avec Nicolas Gamache lancement de deux études d’opportunité pour la création de deux Parcs Naturels Régionaux : la Gâtine Poitevine et la Montagne basque.


– Avec Vital Baude accompagnement d’un programme de Bio surveillance des milieux Littoraux. Ce projet expérimental porté par l’Université de bordeaux (médecine) et des acteurs associatifs permettra de livrer un catalogue complet des éléments biologiques (bactéries, virus…) présents dans les milieux côtiers.


– Mise en oeuvre d’un partenariat entre la Nouvelle-Aquitaine et le CEEBIOS (Centre Européen d’Excellence en Biomimétisme de Senlis) afin de positionner le Nouvelle Aquitaine en pointe dans le domaine du biomimétisme. Qu’est ce que le biomimétisme? C’est tout simplement : « lisez la Nature au lieu de la brûler ». Nous avons sous les yeux une bibliothèque, la Nature, qui a éliminé au cours d’une longue évolution ce qui était imparfait et optimisait ce qui fonctionnait. La plupart des problèmes auxquels sont confrontés les industriels ou les chercheurs aujourd’hui ont été résolus de différentes manières par les organismes vivants. En effet, on trouve dans la biosphère des colles, des câbles, des isolants, des capteurs solaires… et tout cela assuré de manière durable et efficace. Je pourrais vous parler aussi bien des colles de demain qui vont s’inspirer des moules qui se passent de produits pétroliers pour les fabriquer (grâce à un acide aminé spécifique), que des champignons qui permettent avec leur réseau mycélien de dépolluer des sites des métaux lourds, de l’araignée qui produit un fil de soie, constitué d’une structure moléculaire très complexe, dont on va s’inspirer pour réaliser des câbles 10 fois plus résistants que le Kevlar… En clair, le biomimétisme sera certainement la troisième révolution industrielle et il faut positionner notre Région sur ce sujet afin que cette dernière ne rate pas ce virage culturel et technologique. »

Ajouter un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont renseignés d'une *

Ne ratez aucune nouvelle de vos élus régionaux !

souscrire à la newsletter

Pour contacter vos élus :

Léonore Moncond'huy : leonore.moncond-huy@laregion-alpc.fr


Thierry Perreau : thierry.perreau@laregion-alpc.fr

logo-EELV1

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux