Lutte contre le gaspillage alimentaire : Mobilisation générale?

La politique régionale en matière de gaspillage alimentaire semble s’accélérer….

Les Assises territoriales de lutte contre le gaspillage alimentaire, organisées à Poitiers la semaine dernière par le CREPAQ (Centre Ressource d’Écologie Pédagogique d’Aquitaine) ont été l’occasion de rappeler quelques données… Lionel Poitevin, Président de l’ADEME, a cité une étude récente de l’ADEME qui vient de fournir des ratio sur le coût du gaspillage alimentaire en restauration collective. Appliqués aux 25 millions de repas distribués chaque année scolaire dans les 296 lycées néo- aquitains, ces ratios donnent un coût global du gaspillage alimentaire de 17 millions d’euros/an! D’autre part, la loi de Transition Energétique oblige désormais les Régions à entamer des démarches contre le gaspillage dans l’ensemble des lycées, depuis le 1er septembre 2016. Au-delà d’une priorité écologique, la Région a ainsi tout à y gagner d’un point de vue économique. Mais la démarche « Anti-gaspi » ne peut s’envisager que dans une démarche éducative globale, et de la fourche à la fourchette.

15027870_367223576946394_8798949158003166262_n

La presse a relayé cette priorité régionale, à la suite des Assises de Poitiers.

apres-les-assises-du-gaspillage-alimentaire

Priorité politique du mandat, cette lutte est portée notamment par Nicolas Thierry, notre VP Environnement et Biodiversité et Soraya Ammouche-Milhiet, Déléguée régionale à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Elle nécessite la mise en commun de toutes les énergies : l’éducation, l’agriculture, la formation, l’économie… Je soutiens pour ma part le déploiement de Services Civiques dédiés à la lutte contre le gaspillage alimentaire dans les lycées de toute la Région Nouvelle-Aquitaine. Un engagement ambitieux pour la jeunesse, et qui a déjà porté ses fruits dans les lycées picto -charentais avec les volontaires encadrés par Unis-Cité, en partenariat avec la Région : les actions des années précédentes ont démontré un bilan très positif pour les jeunes volontaires, mais aussi des résultats quantitatifs probants. Des jeunes qui parlent à des jeunes, ça fonctionne! Et plusieurs actions de valorisation des personnels ont été menées, pour que les lycéens respectent davantage le travail qu’implique la préparation des repas.

C’est à ce titre que j’ai participé au Comité de Pilotage de la lutte contre le gaspillage alimentaire le 15 octobre, à l’invitation de Soraya Ammouche. Cette réunion rassemblait un très large panel d’élus (JL Nembrini, VP à l’Education, Geneviève Barat, VP à la Ruralité, Stéphane Trifiletti, Délégué à l’Education à l’Environnement et au Développement durable…), avec pour objectif de mettre en commun les pratiques déjà existantes et les idées, pour créer une politique concertée et ambitieuse à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine.

Une communication à ce sujet est prévue pour la prochaine séance plénière, restons attentifs!

Ajouter un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont renseignés d'une *

Ne ratez aucune nouvelle de vos élus régionaux !

souscrire à la newsletter

Pour contacter vos élus :

Léonore Moncond'huy : leonore.moncond-huy@laregion-alpc.fr


Thierry Perreau : thierry.perreau@laregion-alpc.fr

logo-EELV1

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux